Petit déjeuner : partir du bon pied

Certains ont une faim de loup, tandis que d’autres ne peuvent rien avaler . Pourtant une chose est certaine : la manière avec laquelle on prépare et prend le petit déjeuner peut influencer considérablement le déroulement de la journée, de l’humeur à la sensation de faim . Si nous avons du mal à nous concentrer, si nous nous sentons fatigués même après avoir bien dormi, essayons donc de souvenir de ce que nous avons mangé le matin ! (Pier Luigi Rossi « des calories aux molécules »)

Sauter le petit déjeuner est une mauvaise idée dont on paie immédiatement les conséquences . Quant on meurt de faim par manque de nourriture, on risque de se jeter sur des snacks, des gâteaux ou autres …Bien que l’idée que le fait de sauter le premier repas de la journée fasse maigrir ne soit plus une croyance commune, tout le monde ne sait pas que plusieurs études ont montré scientifiquement que prendre tous les jours un petit déjeuner sain aide à prévenir des maladies importantes comme l’obésité, les maladies cardiovasculaires et le diabète !

Une bonne raison en plus pour éclaircir ce qu’il vaut mieux manger au petit déjeuner . Il peut être protéique ou glucidique .

Le petit déjeuner protéique : le matin, notre profil hormonal suit le rythme circadien de la sécrétion des hormones, avec des actions qui favorisent le réveil énergétique pour affronter la journée, après le long jeune nocturne . En plus, s’il est riche en protéines, le premier repas met un frein à notre appétit pendant toute la journée et c’est un excellent allié pour maîtriser notre poids . En effet, les repas protéiques abaissent les niveaux d’hormones qui stimule la faim .
Commencer par un petit déjeuner riche en protéines est une stratégie possible pour éviter de se gaver pendant toute la journée . Ne sautez jamais le petit déjeuner si vous voulez vraiment maigrir ! Autrement, pendant le reste de la journée, vous finirez fatalement par avoir faim .
1/ une boisson chaude non sucrée à volonté
2/ un aliment protéique ( jambon blanc ou cru maigre, noix de dinde rôtie, viande de Grisons, 2 blancs d’œuf en omelette, fromage )
3/un aliment glucidique (galette de riz, pain de seigle complet, pain de blé complet, fruits de saison )
4/fruits secs au choix ( pignons, noisettes, noix, amandes ) . Il est conseillé d’insérer une portion de fruits secs, en raison de leur teneur en protéines à haute valeur biologique, d’une intéressante dose d’acides gras insaturés Oméga-3 et de fibres alimentaires hydrosolubles .

Le petit déjeuner glucidique : sucré et chaud, peut se composer
1/ d’une tisane, café d’orge, thé…
2/ d’un aliment glucidique ( flocons de blé complet, d’avoine, de maïs, Muesli, fruits frais, Porridge …)
3/ d’un aliment protéique (yaourt de chèvre, de soja, lait de soja, végétaux, de chèvre…)
4/ de fruits secs au choix ( pignons, noisettes, noix, amandes ) .

La boisson chaude favorise le réflexe gastro-colique du matin, généré par l’arrivée de la nourriture et des liquides dans l’estomac; qui produit sur le côlon un puissant mouvement péristaltique capable de déplacer tout son contenu et de nous inciter à aller aux toilettes .

Prendre un bon petit déjeuner est une bonne habitude qui garantit l’hygiène et le bien-être intestinal .