Le pouvoir du féminin

« Apprends à te protéger en utilisant ton intelligence féminine pour être guidée ».
Sylvie Bérubé

C’est la mère qui a le rôle d’enseigner à sa fille à se protéger avec ses pouvoirs féminins, qui lui apprend à protéger son monde intérieur par son amour, son accueil, sa sensibilité, sa réceptivité, sa douceur, ses instincts, sa force psychique, ses émotions, ses intuitions, ses visions, son imagination.

Et c’est le père qui a le rôle d’enseigner à sa fille à se protéger dans le monde extérieur avec ses pouvoirs masculins par son esprit, sa parole, son mental, ses idées, sa conscience, sa force physique, sa fermeté, son autorité, son action et son sens de l’aventure .

La mère lui apprend à être prudente, à se laisser guider par sa voix intérieure, à écouter ses peurs et à utiliser son flair pour percevoir le danger, savoir quand et comment se protéger, reculer ou se mettre à l’abri . Ces multiples attentions permettent à la femme de se protéger sans s’endurcir et sans se cuirasser .

Avec le père, elle apprend à dire « non », mettre ses limites et se faire respecter . Elle développe son masculin intérieur qui sait protéger son féminin pour avancer avec courage même s’il y a des peurs, prendre des risques tout en maintenant sa sécurité, installer des boucliers et des protections, se protéger pour ne pas être atteinte, touchée ou blessée .

Ceci est l’équilibre entre le féminin et le masculin en chacune de nous . Ceci est à développer et devrait être, depuis notre petite enfance pour se construire, pour construire l’estime de soi et la confiance en soi ! Je parle, ici, des femmes mais il en est de même pour les hommes qui doivent développer leur côté féminin autant que leur masculin …

La féminité c’est aussi une façon d’accéder et d’accepter son corps ! La féminité est un apprentissage, une transmission entre une mère et sa fille . L’expérience d’être femme est avant tout une expérience de l’unité de l’être. Il ne s’agit pas d’un rôle ou d’une fonction. C’est en retrouvant le lien entre son corps, son cœur et son intelligence qu’une femme se reconnecte à son désir profond et trouve le point d’enracinement qui lui permet de rayonner.

Donc l’association du féminin et du masculin, cet équilibre s’appelle « la complétude », et c’est précisément elle, qui aide à se réaliser, que ce soit dans sa vie professionnelle, sociale ou tout simplement personnelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =