La Bruyère ou la plante de la chance

Le miel de bruyère est si délicieux que certains apiculteurs transportent leurs ruches chaque été sur la Lande pour que les abeilles puissent butiner ces fleurs ! Il démontre de fortes activités antibactériennes et antioxydantes .La bruyère, comme le trèfle, est tenue pour extrêmement propice . Elle symbolise le pouvoir et la joie de la communauté . Nous passons beaucoup de temps à réfléchir aux aspects difficiles des relations et de notre vie, en tentant de les comprendre .
Essayez d’aborder votre vie d’une autre perspective . penchez vous sur les aspects positifs des gens que vous connaissez et avez connu ! faites ensuite pareil pour votre famille et votre communauté . La Bruyère vous y aidera . Elle est associée à la chance . Les gitans l’utilisaient et l’utilisent encore comme amulette propice . Mais vous pouvez ajouter les sommets des inflorescences de la Bruyère à de l’eau chaude pour vous préparer une bonne tisane rafraîchissante !

En phytothérapie , ce sont donc ses fleurs, récoltées au début de leur épanouissement, qui intéressent pour leur action contre diverses infections rénales . Les flavonoïdes et les tanins présent ont une action anti-inflammatoire plus particulièrement ciblée sur les parois de la vessie . Ils permettent de soulager les douleurs très vives associées aux cystites .
La bruyère est fortement diurétique, propriété particulièrement intéressante dans les cas d’infections urinaires, pour éliminer les toxines .
Elle est aussi calmante et sédative du système nerveux . Elle aurait donc la capacité de bloquer l’action d’une enzyme du cerveau chargée de dégrader les neurotransmetteurs, de la même manière que feraient certains antidépresseurs .

Vous pouvez utiliser la Bruyère
* en infusion : 1 cuillère à café de fleurs par tasse d’eau frémissante , à infuser 5 à 10 minutes
*vous la trouverez dans des mélanges de plantes diurétiques, avec le souci, la busserole, l’ortie, la prêle…
*sous forme d’extraits fluides et de gélules
*sous forme de décoction dans l’alcool, pour réaliser des compresses afin de soulager les douleurs articulaires

N’hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 4 =