Cure Détox : la sève de bouleau

On parle beaucoup de « Détox » avec l’arrivée du printemps mais n’oubliez pas que pour que l’organisme puisse se néttoyer et pousser les déchets vers l’extérieur du corps par les émonctoires (voies de sortie 😉 ), il faut un minimum de vitalité !
Donc si vous étes trop épuisé pour suivre une cure de détox, commencez par vous recharger. Déconnectez vous de tout ce qui peut vous stresser ( profitez du WE) . Allez marcher dans la nature, prenez le soleil s’il veut bien se montrer, marchez pied nu dans l’herbe, faites des promenades…Privilégiez une alimentation végétale et si vous vous sentez, mangez plus léger et faites un jour de monodiète, de pomme par exemple…

Continuer la lecture de « Cure Détox : la sève de bouleau »

L’hiver la saison du Rein

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’hiver est la saison du Rein . Donc c’est le moment d’en prendre soin car il représente notre réserve d’énergie pour l’année . Outre l’alimentation, l’hydratation a une certaine importance, puisque le Rein, responsable de l’eau, est associé à la vessie, qui a pour rôle de gérer les liquides de l’organisme . Pour optimiser le bon fonctionnement de ces systèmes, évitez les aliments « froids » qui ne sont pas de saison, privilégiez les légumes racines, qui stockent les réserves de nutriments de la plante . On veillera aussi à intégrer des céréales réchauffantes (sarrasin, seigle, avoine) et des légumineuses, excellents toniques pour le rein . Les haricots rouges apportent de la douceur…les lentilles corail qui se marient bien avec les épices comme la cannelle ou le curcuma .
Autre spécificité du Rein, on l’associe à la saveur salé, c’est elle qu’il faut privilégier en hiver, tout en ayant la main légère ! Car un excés de sel, épuiserait le Rein . Continuer la lecture de « L’hiver la saison du Rein »

Le foie

Notre foie est un ami précieux qu’il faut savoir préserver !
Nous mangeons pour nous restaurer en permanence, et notre foie est notre allié de chaque instant . Il est le centre de transformation des nutriments mais surtout, il est l’ange gardien de notre système digestif et c’est en partie grâce à lui que nous assimilons ce que nous mangeons .
La vésicule et le foie font une équipe formidable et les plantes les aident pour de bones relations ! le foie, lieu de stockage des nutriments, permet à notre organisme d’en avoir une réserve nécessaire à tout moment .
Le foie est un éternel travailleur, jour et nuit il s’active en silence pour remplir toutes les tâches nécessaires à une bonne digestion et redistribution de ce qu’il reçoit . Et parfois il s’épuise .
Le foie est un filtre qui examine tout avant de libérer les nutriments dans la circulation . Il produit la bile qui sert à digérer les graisses, il permet aussi un équilibre de la gestion des sucres . Il est le gestionnaire incontesté de l’équilibre du cholestérol .
Mais il ne s’arrête pas là ! Il trie, il détruit, il nettoie, il gère les stocks de certains nutriments précieux comme les vitamines A et D, ainsi que le fer et bien d’autres…
Le foie a un pouvoir de régénération insoupçonné, mais selon l’ampleur du travail à accomplir, il a besoin d’aide et de soutien et c’est là que les plantes interviennent et lui viennent en aide .
Enfin, un foie heureux est l’organe allié de nos émotions, il nous permet entre autres, de gérer nos colères parfois justifiées, pour les évacuer en douceur et sans que cela perturbe notre digestion .
Soutenir son foie déclenche une nouvelle luminosité et une autre vision de la vie .
Quelques plantes à utiliser:
*le Boldo et le Chardon Marie soutiennent la fonction du foie et la fonction biliaire
*le Curcuma a des propriétés antioxydantes significatives
*le Fenouim favorise l’appétit, la digestion et l’élimination
(Fitoform)
Le foie étant l’organe du bien-être général et émotionnel, je vous conseille une cure au printemps et en début d’automne ou en cas de fatigue . Si l’inconfort persiste, poursuivez avec du Desmodium et surtout n’hésitez pas à prendre contact avec votre naturopathe .

Continuer la lecture de « Le foie »

Se préparer à l’automne

D’ici une dizaine de jours, nous serons en automne . Et oui déjà ! Et ce n’est pas une période de tout repos pour notre système immunitaire. Certains virus apprécient les tempèratures encore un peu douces et l’air humide de cette saison.
D’autant qu’un certain nombre de déséquilibres énergétiques se créent au niveau du poumon et du gros intestin, les deux organes liés à l’automne. Ces déséquilibres énergétiques se retrouve tant au niveau respiratoire qu’au niveau du transit intestinal : rhumes à répétition, pâleur, problèmes de peau, constipation et colites, épaules voûtées et refermées, respiration courte, essoufflements, soucis des choses matérielles du quotidien…
Le poumon et le gros intestin étant les organes en lien avec le monde extérieur, ces déséquilibres s’accompagnent souvent d’une sociabilité difficile et d’un caractère quelque peu casanier.
Pour les résoudre ou pour les prévenir, cherchez à stimuler ces organes par les différents moyens qui existent : exercices respiratoires, étirements des méridiens, alimentation de saveur piquante, propice au poumon. Les promenades renforceront les Poumons en cette saison. Par cela, elles favorisent leur capacité « émonctoire ».
Le Gros Intestin est le second organe qui est lié, avec les Poumons à la saison automnale. C’est donc sur lui que nous pouvons aussi concentrer notre attention. Le Dr Kousmine a montré comment le Gros Intestin est, avec le Foie, le lieu privilégié où se stockent les déchets de notre corps. L’hygiène intestinale, c’est-à-dire préserver un Gros Intestin propre, est ainsi un des piliers de sa méthode. Les lavements intestinaux, pratiques traditionnelles aujourd’hui oublié, sont ainsi bienvenues. Il s’agit de nettoyer par l’injection d’eau dans le colon, les dépôts qui se forment le long de l’intestin (principalement le Gros Intestin) qui créent un milieu pathogène et inflammatoire provoquant notamment douleurs du colon, selles irrégulières, gaz et plus généralement à l’encrassage généralisé du corps. (Laurent Berthelot)
Ensuite, on peut doper son système immunitaire côté assiette:
*pensez à la gelée royale, le propolis, le pollen (attention aux personnes allergiques au pollen)
*le pépin de pamplemousse ou l’acérola utiles pour renforcer les défenses immunitaires
*le magnésium qui stimule les défenses de l’organisme: chocolat noir, fruits de mer, fruits à coque, légumes secs, céréales complètes…
*les probiotiques: produits laitiers fermentés (yaourts), choucroutes, miso et la levure de bière.
Dernière phase dans ce cheminement automnale pourrait s’intituler : développer son intériorité. Pensez pour cela à la méditation.
Et n’oubliez pas faites une petite marche, le WE par exemple, durant laquelle vous laissez les sensations (odeurs, couleurs, sensation de fraîcheur et d’humidité, la brise légère sur votre visage) vous affecter, vous nourrir en conscience. Réservez-vous ce temps de marche . Vos Poumons se régaleront et se renforceront au contact de cet air pur et frais des forêts.

Bien se préparer pour l’été

Se préparer à l’été
Malgré que l’été soit préconisé au repos, aux vacances, nous nous tournons plutôt vers des activités et des énergies de mouvements et de rencontres vers l’extérieur. Ainsi, l’été n’est donc pas véritablement consacré au repos – qui a plutôt trait à l’hiver et à ses envies de cocoon devant une cheminée par exemple – mais à toutes ces activités qui nous mettent en mouvement, qui nous poussent vers l’autre ou vers l’inconnu, en tout cas vers ce qui est extérieur à nous (d’un point de vue culturel, humain, géographique etc.). Continuer la lecture de « Bien se préparer pour l’été »

Retrouver la vitalité au Printemps

La vitalité est un stock d’énergie disponible dès la naissance en chacun de nous. C’est le point de départ et le socle qui nous permet de nous réaliser dans tous les domaines de notre vie. L’énergie vitale nous aide à nous sentir vivant.
Prendre soin de sa vitalité, c’est intégrer, dans sa vie quotidienne, de nouvelles habitudes afin que notre corps suive tous nos élans. Objectif : rester en bonne santé, retrouver son poids de forme, rebooter son moral, vivre sa vie pleinement.
Dans la vie de tous les jours, la vitalité repose sur 4 piliers fondamentaux : une alimentation saine et naturelle, un sommeil de qualité, une activité physique fréquente et la gestion de son stress. Lorsque ces 4 piliers sont en équilibre, l’énergie vitale se développe.
Continuer la lecture de « Retrouver la vitalité au Printemps »