Petit déjeuner : partir du bon pied

Certains ont une faim de loup, tandis que d’autres ne peuvent rien avaler . Pourtant une chose est certaine : la manière avec laquelle on prépare et prend le petit déjeuner peut influencer considérablement le déroulement de la journée, de l’humeur à la sensation de faim . Si nous avons du mal à nous concentrer, si nous nous sentons fatigués même après avoir bien dormi, essayons donc de souvenir de ce que nous avons mangé le matin ! (Pier Luigi Rossi « des calories aux molécules »)

Sauter le petit déjeuner est une mauvaise idée dont on paie immédiatement les conséquences . Quant on meurt de faim par manque de nourriture, on risque de se jeter sur des snacks, des gâteaux ou autres …Bien que l’idée que le fait de sauter le premier repas de la journée fasse maigrir ne soit plus une croyance commune, tout le monde ne sait pas que plusieurs études ont montré scientifiquement que prendre tous les jours un petit déjeuner sain aide à prévenir des maladies importantes comme l’obésité, les maladies cardiovasculaires et le diabète !

Une bonne raison en plus pour éclaircir ce qu’il vaut mieux manger au petit déjeuner . Il peut être protéique ou glucidique .

Le petit déjeuner protéique : le matin, notre profil hormonal suit le rythme circadien de la sécrétion des hormones, avec des actions qui favorisent le réveil énergétique pour affronter la journée, après le long jeune nocturne . En plus, s’il est riche en protéines, le premier repas met un frein à notre appétit pendant toute la journée et c’est un excellent allié pour maîtriser notre poids . En effet, les repas protéiques abaissent les niveaux d’hormones qui stimule la faim .
Commencer par un petit déjeuner riche en protéines est une stratégie possible pour éviter de se gaver pendant toute la journée . Ne sautez jamais le petit déjeuner si vous voulez vraiment maigrir ! Autrement, pendant le reste de la journée, vous finirez fatalement par avoir faim .
1/ une boisson chaude non sucrée à volonté
2/ un aliment protéique ( jambon blanc ou cru maigre, noix de dinde rôtie, viande de Grisons, 2 blancs d’œuf en omelette, fromage )
3/un aliment glucidique (galette de riz, pain de seigle complet, pain de blé complet, fruits de saison )
4/fruits secs au choix ( pignons, noisettes, noix, amandes ) . Il est conseillé d’insérer une portion de fruits secs, en raison de leur teneur en protéines à haute valeur biologique, d’une intéressante dose d’acides gras insaturés Oméga-3 et de fibres alimentaires hydrosolubles .

Le petit déjeuner glucidique : sucré et chaud, peut se composer
1/ d’une tisane, café d’orge, thé…
2/ d’un aliment glucidique ( flocons de blé complet, d’avoine, de maïs, Muesli, fruits frais, Porridge …)
3/ d’un aliment protéique (yaourt de chèvre, de soja, lait de soja, végétaux, de chèvre…)
4/ de fruits secs au choix ( pignons, noisettes, noix, amandes ) .

La boisson chaude favorise le réflexe gastro-colique du matin, généré par l’arrivée de la nourriture et des liquides dans l’estomac; qui produit sur le côlon un puissant mouvement péristaltique capable de déplacer tout son contenu et de nous inciter à aller aux toilettes .

Prendre un bon petit déjeuner est une bonne habitude qui garantit l’hygiène et le bien-être intestinal .

Rhinite allergique

Alors bien sûr, aujourd’hui nous craignons ce satané virus et nous restons confinés, bien évidemment ! Mais c’est le printemps les amis et le pollen est là aussi . Et si vous êtes comme moi, je le hais, mais alors profondément … Et bien , cette année, je ne l’ai pas vu arriver ! On pense à autre chose hein ? Continuer la lecture de « Rhinite allergique »

Mes propres émotions

Hello ,
Comment allez vous en ce 3ème jour de confinement?
Aujourd’hui, je ne ferai pas un article en particulier mais j’ai plutôt envi de vous parler de ce que je ressens ! je suis optimiste dans l’ensemble et j’aime à croire que chaque évènement a une bonne raison . Nous devons les vivre, les analyser, les comprendre pour les accepter .
Alors pourquoi devons nous vivre cette situation? Quel en est le but ? Comment en sortir positif ?
Nous devons prendre le temps de ressentir où nous en sommes, chaque émotions, chaque état . Car comprendre une émotion ou un état inconfortable permet d’accélérer le processus de sa transformation vers un état plus serein . Continuer la lecture de « Mes propres émotions »

Les bons lipides

On pense toujours qu’il faut éliminer les graisses pour maintenir un poids idéal et pour notre santé ! Ce n’est pas tout à fait exact ! En voici les raisons :

La consommation de lipides (désignation nutritionnelle des graisses), de quelque nature qu’ils soient, est indispensable à l’organisme pour de nombreuses raisons :
1. Les lipides forment les membranes cellulaires.
2. Ils entrent dans la composition des tissus, notamment cérébraux.
3. Ils permettent la fabrication d’hormones et autres substances chimiques.
4. Ils sont à la base de la synthèse des sels biliaires, qui interviennent dans le processus de la digestion.
5. Ils véhiculent dans l’organisme certaines vitamines : A, D, E et K.

Les lipides entrent dans la composition des aliments gras et possèdent de nombreux rôles : énergétiques, fonctionnels et structurels. Ils sont constitués de structures de base, les acides gras. On distingue :

  • Les acides gras saturés, contenus notamment dans le lait non écrémé, le fromage, le beurre, les viandes grasses, l’huile de palme, les biscuits, les viennoiseries, les chips, les biscuits apéritifs et les matières grasses hydrogénées ;
  • Les acides gras mono insaturés de type « oméga 9 » contenus dans l’huile d’olive ou dans l’avocat ;
  • Les acides gras polyinsaturés de type « oméga 6 » contenus dans l’huile de tournesol, de pépins de raisin, la viande, la charcuterie, les œufs, le beurre, le fromage, la crème fraîche… ;
  • Les acides gras polyinsaturés de type « oméga 3 » contenus notamment dans l’huile de colza, les noix, le soja, le pourpier, les graines de lin, les algues et les poissons gras (saumon, thon, maquereaux, sardines, anchois) ;
  • Les acides gras de type « trans », issus principalement de procédés industriels dont le but est de modifier la structure des graissesIls sont abondants dans les produits laitiers, margarines, viennoiseries, pain de mie, pâtisseries, biscuits, produits à base de pâte feuilletée, pizzas, pâtes à tartiner, chips, gâteaux apéritifs…
    L’alimentation moderne contient un excès d’acides gras de la famille des oméga 6 au détriment des oméga 3, et un excès d’acides gras trans, favorisant ainsi les phénomènes inflammatoires ou allergiques, les troubles cardio-vasculaires, les troubles de l’humeur… Un amalgame entre les graisses alimentaires et les graisses corporelles à l’origine du surpoids est par ailleurs trop souvent réalisé et peut conduire à une réduction abusive et dangereuse des apports lipidiques : l’excès de glucides à index glycémique élevé favorise en effet davantage la prise de poids.
En pratique

Consommer :

  • Chaque jour 2 à 3 cuillères à soupe d’huile vierge 1ère pression à froid crue (moitié olive/moitié colza ou noix), en assaisonnement en vinaigrette ou sur les aliments. Conserver les huiles de colza et de noix au réfrigérateur ;
  • 2 à 3 fois par semaine du poisson gras, frais ou en conserve, de préférence des petits poissons (sardines, maquereaux, anchois) ;
  • Régulièrement quelques noix, noisettes ou amandes au petit déjeuner ou en collation, des graines de lin moulues, des algues, du pourpier.

Eviter :

  • Les viandes grasses (bœuf, porc) : 1 à 2 fois par semaine maximum ;
  • Les matières grasses laitières : crème fraîche, fromage (1 fois par jour maximum, de préférence au petit déjeuner ou déjeuner), beurre (à privilégier au petit déjeuner) ; 
  • Les plats cuisinés industriels, biscuits et pâtisseries (préférer les pâtisseries maison à  base d’ingrédients Santé), viennoiseries, margarines, chips et biscuits apéritifs, pizzas, quiches et tartes salées, friands…

J’espère que vous avez compris la différence entre les bonnes et les mauvaises graisses . Et qu’il est important d’avoir, dans notre alimentation, les graisses nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme .

N’hésitez pas à prendre RDV avec votre naturopathe pour rééquilibrer votre alimentation, pour votre bien-être et votre santé !

La Chlorella , l’algue verte aux supers pouvoirs

 La Chlorella est cette algue verte qui a de supers pouvoirs, détoxifiant de l’organisme, riche en chlorophylle mais aussi en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Son domaine d’action est très large et elle s’associe très bien avec d’autres algues comme la Spiruline. La synergie de la Chlorella + Spiruline permet une reminération, un nettoyage et une détoxification très profonde dans tout l’organisme. Continuer la lecture de « La Chlorella , l’algue verte aux supers pouvoirs »

Le pouvoir du féminin

« Apprends à te protéger en utilisant ton intelligence féminine pour être guidée ».
Sylvie Bérubé

C’est la mère qui a le rôle d’enseigner à sa fille à se protéger avec ses pouvoirs féminins, qui lui apprend à protéger son monde intérieur par son amour, son accueil, sa sensibilité, sa réceptivité, sa douceur, ses instincts, sa force psychique, ses émotions, ses intuitions, ses visions, son imagination. Continuer la lecture de « Le pouvoir du féminin »

Règles douloureuses : l’endométriose

De l’adolescence à la ménopause, les règles rythment la vie féminine . Longtemps taboues, nous commençons à nous ouvrir à cette souffrance que nous, les femmes, pouvons subir chaque mois !
Lors de mon adolescence et même plus tard, en tant que femme et mère, j’ai eu des douleurs intenses avant et pendant mes règles . Mais à cette époque tout paraissait normal . Une femme souffre lors du cycle et il est normal de subir et de se taire ! Mais ce problème peut considérablement gâcher la vie des femmes : absentéisme scolaire et répété au travail, vie sociale, vie intime, c’est la qualité de vie qui est altérée dans son ensemble . Alors n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue, à votre médecin et à votre naturopathe . Ils peuvent vous aider à atténuer la douleur . Malheureusement, l’auto-traitement est souvent la règle et le recours aux antalgiques est souvent la seule solution envisagée . Et pourtant … Continuer la lecture de « Règles douloureuses : l’endométriose »

Le Ginkgo Biloba, « le fossile vivant »

Le ginkgo Biloba est un arbre hors du commun, que l’on qualifie volontiers de « fossile vivant », car il serait apparu bien avant les dinosaures et appartiendrait à l’une des plus anciennes espèces arboricoles que l’on connaisse. Originaire d’Asie, ses fruits sont notamment utilisés en Chine et au Japon comme aliments et médicaments depuis la nuit des temps. C’est au XVIIIe siècle qu’il gagne l’Europe et le continent américain. Tout d’abord apprécié pour ses qualités ornementales, son extrême longévité (il peut vivre au moins mille ans) et sa remarquable résistance, laquelle lui a valu d’être le seul spécimen végétal à survivre aux radiations de la bombe d’Hiroshima, l’arbre aux quarante écus a rapidement séduit les Occidentaux pour ses propriétés médicinales.

Le ginkgo est riche en composés phénoliques, flavonoïdes, terpénoïdes et autres produits chimiques organiques dont la liste complète des bienfaits pour la santé est dérivée. Le ginkgo est utilisé comme remède de santé naturelle pour traiter de nombreuses affections. Il serait surtout réputé dans le traitement de la démence, de la maladie d’Alzheimer et de la fatigue.

Il peut aussi aider avec :

  • l’anxiété et la dépression
  • schizophrénie
  • flux sanguin insuffisant vers le cerveau
  • problèmes de tension artérielle
  • mal des montagnes
  • dysfonction érectile
  • asthme
  • neuropathie
  • cancer
  • syndrome prémenstruel
  • trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)
  • dégénérescence maculaire

Comme beaucoup de remèdes naturels, le ginkgo n’a pas fait l’objet de suffisamment d’études scientifiques pour prouver sa réelle efficacité dans la plupart des conditions décrites ci-dessus .

Pour l’amélioration de la mémoire, la concentration et l’apprentissage, vous pouvez l’associer à la Rhodiola et/ ou au Ginseng . Cette association est excellente pour combattre le surmenage et la fatigue nerveuse .
Il existe d’autres associations possibles, dans ce cas renseignez vous au près de votre naturopathe .

Du fait de ses propriétés anticoagulantes, il convient toujours d’adopter une attitude prudente lorsque l’on envisage de prendre du ginkgo Biloba. Bien lire les notices des produits, ne pas dépasser les doses recommandées et demander l’avis de votre naturopathe ou pharmacien.
Les femmes enceintes ou celles qui allaitent éviteront de prendre du ginkgo. Tout comme les hémophiles et les personnes devant subir une opération chirurgicale (risques d’ hémorragie), ainsi que les épileptiques (risques de convulsions).

Mais pourquoi utiliser l’EFT?

L‘EFT est un outil pour la vie ! lorsque vous connaîtrez les principes de base de cette méthode, vous vous en servirez toujours ! Vos doigts vont faire le job . Vous pouvez apprendre à tapoter mais il est nécessaire de recourir à un spécialiste de l’EFT pour soulager des douleurs et traumatismes profonds . N’hésitez pas à lire mon précédent article sur cette méthode .
Vous pourrez l’utiliser à n’importe quel moment, à n’importe quel endroit, il vous faut juste vos doigts . En plus, l’abus d’EFT n’est pas dangereux pour la santé ! Et tout le monde peut en bénéficier . Tout ce qui vit et qui possède un système énergétique !!! Oui, oui, petits et grands et même les animaux !
Continuer la lecture de « Mais pourquoi utiliser l’EFT? »