La fatigue physique ou intellectuelle

La fatigue peut être physique ou intellectuelle ou les 2 à la fois ! Elle trouve sa source un peu partout . Bien entendu quand on est fatigué, la première mesure à prendre est d’en chercher la cause . Si l’on ne trouve pas de raison physiologique (maladie), il faut réagir . Tout d’abord, veillez à ce que votre alimentation vous apporte tous les nutriments essentiels (acides aminés, minéraux, vitamines, oligo-éléments) . Pour cela, il n’y a pas de secret : il faut manger un peu de tout .

Continuer la lecture de « La fatigue physique ou intellectuelle »

L’insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse est un déséquilibre chronique et évolutif. Il ne faut jamais perdre de vue que ce que l’on voit au niveau des jambes n’est que la partie émergée de l’iceberg. La problématique circulatoire doit être considérée comme globale car elle concerne l’ensemble des vaisseaux de l’organisme : veines, artères, circuit lymphatique et eau. D’autre part, un ensemble de systèmes ont des répercussions sur la circulation globale : le foie, les reins, les systèmes nerveux et hormonal.

Continuer la lecture de « L’insuffisance veineuse »

La châtaigne

Crème de marron, gâteau à la farine de châtaigne, marrons chauds… des saveurs de saison que l’on aime déguster pour se réchauffer. Mais une châtaigne et un marron, est-ce que c’est la même chose ?
Les vendeurs et les consommateurs on tendance à les confondre, et pour cause ! La châtaigne et le marron sont tous les deux issus du châtaignier, mais pas de la même variété : la châtaigne pousse sur le châtaignier sauvage, tandis que le marron provient du châtaignier greffé spécialement pour la culture.
C’est au niveau de leur aspect que l’on remarque vraiment la différence entre les deux à l’oeil nu. La châtaigne est un fruit petit, aplati et de forme triangulaire qui est très friable à l’épluchage. Le marron est plus gros, bien rond et de forme homogène.

Continuer la lecture de « La châtaigne »

Le foie

Notre foie est un ami précieux qu’il faut savoir préserver !
Nous mangeons pour nous restaurer en permanence, et notre foie est notre allié de chaque instant . Il est le centre de transformation des nutriments mais surtout, il est l’ange gardien de notre système digestif et c’est en partie grâce à lui que nous assimilons ce que nous mangeons .
La vésicule et le foie font une équipe formidable et les plantes les aident pour de bones relations ! le foie, lieu de stockage des nutriments, permet à notre organisme d’en avoir une réserve nécessaire à tout moment .
Le foie est un éternel travailleur, jour et nuit il s’active en silence pour remplir toutes les tâches nécessaires à une bonne digestion et redistribution de ce qu’il reçoit . Et parfois il s’épuise .
Le foie est un filtre qui examine tout avant de libérer les nutriments dans la circulation . Il produit la bile qui sert à digérer les graisses, il permet aussi un équilibre de la gestion des sucres . Il est le gestionnaire incontesté de l’équilibre du cholestérol .
Mais il ne s’arrête pas là ! Il trie, il détruit, il nettoie, il gère les stocks de certains nutriments précieux comme les vitamines A et D, ainsi que le fer et bien d’autres…
Le foie a un pouvoir de régénération insoupçonné, mais selon l’ampleur du travail à accomplir, il a besoin d’aide et de soutien et c’est là que les plantes interviennent et lui viennent en aide .
Enfin, un foie heureux est l’organe allié de nos émotions, il nous permet entre autres, de gérer nos colères parfois justifiées, pour les évacuer en douceur et sans que cela perturbe notre digestion .
Soutenir son foie déclenche une nouvelle luminosité et une autre vision de la vie .
Quelques plantes à utiliser:
*le Boldo et le Chardon Marie soutiennent la fonction du foie et la fonction biliaire
*le Curcuma a des propriétés antioxydantes significatives
*le Fenouim favorise l’appétit, la digestion et l’élimination
(Fitoform)
Le foie étant l’organe du bien-être général et émotionnel, je vous conseille une cure au printemps et en début d’automne ou en cas de fatigue . Si l’inconfort persiste, poursuivez avec du Desmodium et surtout n’hésitez pas à prendre contact avec votre naturopathe .

Continuer la lecture de « Le foie »