Sport et microbiote

Savez vous que le sport muscle notre microbiote !
Mais qu’est ce que le microbiote?
Chaque être humain possède en moyenne 1 à 2 kg de bactéries, réparties dans différents endroits du corps. Rassemblées sous le nom de flore ou de microbiote, celles-ci font partie de notre équilibre et peuvent entraîner des irritations lorsqu’on les malmène. Les bactéries font partie intégrante de notre corps, à tel point qu’il serait fait de 10 fois plus de bactéries que de cellules humaines. Loin d’être néfastes, ces hôtes sont inoffensives sinon bénéfiques à notre santé. Ces bactéries, champignons et autres micro-organismes se répartissent principalement dans notre système digestif (de la bouche jusqu’au côlon), sur notre peau ainsi que dans le vagin…
…La majeure partie des 100 000 milliards de bactéries digestives se situent dans le gros intestin. Ce microbiote complexe participe à la digestion, en décomposant par exemple les sucres complexes (les fibres) que l’homme ne pourrait pas digérer autrement, ou en participant à la fermentation. Elles dégradent aussi certains déchets toxiques néfastes à notre organisme et nous protègent contre les pathogènes. D’autres espèces stimulent le renouvellement de la paroi intestinale, synthétisent des vitamines ou boostent notre système immunitaire.(Top Santé)
Je ne parlerai pas ici ni de la flore vaginale, ni de la flore cutanée !
Non seulement l’activité physique agit sur le cœur, les muscles, les articulations, le moral…Mais pratiquer un sport stimulerait notre flore intestinale ( A tort, le microbiote digestif est appelé « flore intestinale ». Si cette appellation est désormais connue de tous, elle est partiellement fausse, puisque les bactéries et champignon ne sont pas des végétaux, et qu’ils s’étendent bien au-delà de notre intestin ). Cette dernière est donc composée de centaine de milliards de bonnes bactéries prêtes à nous défendre, un véritable petit peuple abrité dans notre organisme et qui se nourrit de probiotiques surtout, mais aussi de nos activités physiques !
Donc un peu de sport, une cure de probiotiques et nos petites amies les bactéries seront folles de joie